Stages de récupération du permis de conduire

Stages de récupération du permis de conduire

Un stage de récupération de points du permis de conduire permet de regagner 4 points. Les conducteurs peuvent y avoir recours en tant que stage volontaire, en tant que peine complémentaire suite à une infraction au Code de la route ou pour éviter des soucis judiciaires. Quoi qu’il en soit, les stages de récupération de points ont les mêmes bases.

Qui peut prendre part à un stage de récupération ?

Tous les conducteurs ayant perdu des points sur le permis de conduire peuvent suivre un stage pour en récupérer. Après avoir complété le programme, chaque participant regagne 4 points dans la limite des 12 points maximum. Il est fortement conseillé de trouver un stage dès que les points restants sont de 6. En cas de faute grave, tous les points risquent d’être réduits à néant, ce qui entraine l’invalidité du permis de conduire. Par ailleurs, chaque conducteur a droit à un seul stage de récupération par an.

Il arrive parfois que l’inscription à un stage soit indispensable sous l’indication du procureur de la République suite à une infraction. Dans ce cas, le participant ne récupère aucun point. Le stage lui sert uniquement de sensibilisation à la sécurité routière. Le stage peut aussi constituer un complément de peine qui ne fait pas gagner de points.

Comment ça marche ?

Le conducteur qui souhaite suivre le programme doit trouver un stage agréé par l’État dans sa ville. La formation s’étend sur 2 journées et se base sur l’échange. Le stage est encadré par deux intervenants qualifiés, dont un psychologue et un expert en sécurité routière. Les sujets abordés sont :

  • Les infractions commises par les participants ;
  • Les lois physiques ainsi que leurs conséquences sur les véhicules et leur conduite ;
  • Une auto-évaluation basée sur un questionnaire.

Le prix du stage avoisine les 200 €. Le nombre maximal de participants par session est de 20.

Support en Ligne
Envoyer un message via WhatsApp